L’autre journal de la seconde Guerre Mondiale!

Une Vie Bouleversée
d’Etty Hillesum

Il y a 75 ans cette semaine le camp d’Auschwitz était libéré, c’était donc la bonne semaine pour lire « Une Vie Bouleversée » d’Etty Hillesum. Il ne s’agit pas d’un roman. En fait, ce livre est composé de deux parties: Une vie bouleversée est le journal intime d’Etty Hillesum, une juive de 27 ans. Ce journal raconte son quotidien à Amsterdam sous le régime nazi avant sa déportation au camp de concentration de Westerbork d’où transitèrent 107’000 personnes, dont Anne Frank, vers les camps polonais. La seconde partie, Lettres de Westerbork, est sa correspondance dans le camp  (vers l’extérieur du camp) où elle séjournera avant son départ pour Auschwitz en 1943 où elle mourra. Pour tout vous dire, j’ai préféré la correspondance qui raconte la vie dans le camp de façon plus factuelle alors que le journal, très intimiste, raconte son ressenti de la période, ses amours, son amour de Dieu et sa volonté d’être une meilleure personne. Si j’ai préféré la correspondance, la lecture des deux textes permettent d’avoir une vision globale de la personnalité d’Etty Hillesum. A travers ses textes, on ressent une bienveillance et un amour de l’humanité incroyable. Cette femme, tout en sachant qu’elle allait mourir, a voulu et a trouvé de la beauté à la vie jusqu’au dernier instant. Ce livre est une véritable leçon de vie, de courage et de tolérance, surtout en ce moment où le rejet de l’autre et de la différence semble devenir une norme.
Si j’ai beaucoup aimé ce livre, sa lecture n’en est pas facile pour autant. Pour être honnête, il m’a fallu 125 pages pour entrer dedans, car au début Etty ne parle que de l’attirance qu’elle ressent pour un homme. Et puis les temps changent et en deux ans, une vie entière passe et elle mûrit énormément et devient une personne incroyablement bonne et tournée vers les autres.
Ce qui est aussi notable, c’est que tout au long des textes, elle dit rechercher le talent pour écrire un livre, elle ne pense pas l’avoir et pourtant grâce à ce texte incroyable, elle va rester dans l’histoire grâce à sa description de son terrible passage à Westerbork.
Je ne pense pas que ce livre soit pour tout le monde. Comme je le disais, il n’est pas d’accès facile, mais si cela vous intéresse: accrochez-vous! Cela en vaut la peine!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.