A la découverte de la silhouette!

Exposition « Silhouette, le corps mis en forme »


Hier soir, profitant d’une soirée à Lausanne, j’ai été visitée la jolie exposition « Silhouette, le corps mis en forme » qui se tient en ce moment au Musée historique de Lausanne et ce jusqu’au 29 septembre prochain. Cette exposition retrace l’histoire des vêtements ou plutôt la façon dans les habits ont habillé les silhouettes tout au long de l’histoire! J’ai beaucoup aimé cette exposition, qui est mise en scène avec beaucoup de délicatesse et de sobriété. Je vous en parle donc ce matin. Lire la suite

Une crème pour les beaux jours!

Soin corps nourrissant
de Caudalie

Comme je croule sous le bureau et que je voyage par monts et par vaux, je n’arrive pas à tenir mon rythme habituel sur le blog. Néanmoins, j’avais envie de vous parler du soin corps nourrissant de Caudalie que j’utilise en ce moment. Cette crème est parfaite pour cette saison, car, avec sa texture lait, elle est légère et délicate et elle nourrit sans être trop riche non plus – l’hiver est enfin terminé et cela fait du bien de pouvoir passer aux soin de printemps, voire même d’été. Lire la suite

Un roman à couper le souffle!

Son dernier souffle
de Robert Dugoni

Aujourd’hui, je vous parle d’un livre qui m’a suivi dans mes derniers voyages et qui m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière page. Il s’agit du livre de Robert Dugoni, paru aux éditions Pocket: Son dernier Souffle. Il s’agit en fait du second tome (j’ai donc commandé le premier pour me mettre à jour) des aventures de Tracy Crosswhite, détective à la criminelle. Nous partons donc à Seattle pour suivre son enquête: un homme s’attaque à des strip-teaseuses. La particularités de ses meurtres est la façon dont les victimes sont ligotées comme des veaux au rodéo pour s’étrangler si elles essaient d’étendre les jambes. En effet, chaque mouvement des jambes tire sur la corde enroulée en un nœud savant autour de la gorge et empêche la victime de respirer. Prise de crampes, la victime ne peut pas survivre longuement. Lire la suite

Besoin de soleil?

Summer Lights Face Palette
de Nars

Ras la patate de ce temps tout caca boudin? Je vous comprends bien! Après quatre jours sous le soleil de Palma, j’ai déjà le blues de rentrer pour me retrouver sous les nuages de novembre en plein mois de mai. La Misère! On est tout blanc et on n’a plus envie d’être tout blanc! Pour faire semblant, je vous parle aujourd’hui de la nouvelle palette estivale de Nars que j’ai emmenée avec moi à Palma:  The Summer Lights Face Palette! Lire la suite

De la couleur à emporter partout!

Stick « Multiple »
de Nars

Lorsque je pars en voyage, j’évite au maximum les produits liquides, normes modernes obliges. Et cela tombe bien, car aujourd’hui, nous trouvons de plus en plus de produits pratiques à emporter partout. Pour le maquillage, les « Multiples » de Nars en font partie et en ce qui me concerne non seulement j’en ai dans tous mes sacs, mais j’en ai dans une multitude de couleurs: des roses vifs, des roses clairs, des dorés, des argentés! Lire la suite

Saveurs lointaines!

Restaurant le Kasbar

Hier j’ai été tester un restaurant qui était depuis très longtemps sur ma to do list: le Kasbar. Ce restaurant qui fêtera bientôt sa première année propose de la nourriture marocaine moderne. j’avais donc envie d’aller y jeter un coup d’oeil et de régaler mes papilles. Comme toujours, j’y ai été avec quelques collègues sous le bras pour avoir plus de photos à vous montrer. Lire la suite

Un livre qui a de l’accent!

L’homme idéal existe. Il est québécois.
de Diane Ducret

Ce soir, je vous parle d’une petite lecture qui m’a accompagnée cette semaine. Soyons honnête, ce livre ne casse vraiment pas des briques, mais il m’a fait rire et il m’a rappelé l’époque où ma meilleure amie tombait amoureuse de tout homme ayant cet accent à couper au couteau! Ce livre raconte donc l’histoire  d’une jeune femme qui rencontre un Québécois à Paris. C’est le coup de foudre. Lorsque que ce dernier retourne au pays des Caribous et lui demande de venir le rejoindre, ni une, ni deux, elle oublie sa peur de l’avion pour partir se plonger dans cette culture étrange. Expression, nourriture, température… Tout change! Il faut s’adapter et c’est charmant! Un roman à lire si vous tombez dessus uniquement!