Se protéger du froid!

Benefiance Wrinkle Smoothing
Eye Cream
de Shiseido

Le froid m’a pris de court! Je ne m’attendais pas à souffrir si vite! J’ai la peau du visage qui tiraille dans tous les sens! C’est une vraie misère et c’est tellement désagréable. J’ai dû changer en urgence mon rituel quotidien, car le froid m’agressait et du coup: la peau sèche, des tiraillements, des plaques, des rougeurs et une furieuse envie de m’arracher le visage. La lépreuse en moi s’est réveillée! Du coup, j’ai sorti les grands moyens! Une crème bien plus riche pour le visage et surtout j’ai sorti mon  nouveau contour des yeux: Benefiance Wrinkle Smoothing Eye Cream de Shiseido. Lire la suite

Une histoire de fourmi rouge!

La Fourmi Rouge
d’Emilie Chazerand

En ce dimanche de novembre, je vous parle d’un nouveau livre: La Fourmi Rouge d’Emilie Chazerand. Il raconte l’histoire de Vania Strudel, 15 ans, fille d’un taxidermiste et d’une mère disparue. Cela pose assez clairement le décor. La vie des adolescents n’est déjà pas facile mais, elle, a vraiment reçu toutes les cartes pour que ce soit carrément compliqué! Pour elle, l’existence est une succession de vacheries et elle est condamnée à n’être personne. Elle le cultive d’ailleurs! Elle n’est qu’une fourmi parmi les autres, un être invisible et insignifiant dans la fourmilière jusqu’à un certain soir où elle reçoit un e-mail anonyme qui lui sonne les cloches, lui secoue le cocotier et lui assène ses 4 vérités! « Vania, tu es insignifiante. Taille moyenne, élève moyenne… Fille moyenne. Pas parce que tu es née comme ça, mais parce que tu as choisi la transparence, la fadeur, l’insipidité. Tu es la personne la plus décevante de ce siècle. Tu es inutile et vide. Tu n’existes pas. » L’e-mail est très long, mais c’est phrase en résume un peu le contenu et il incite Vania à devenir une fourmi rouge parmi les noires, une fourmi qui se distinguera de ses congénères. Lire la suite

Boire un chocolat à Vienne

Café Sacher
au Beau-Rivage Genève

En ce mois de novembre, l’Hôtel Beau-Rivage de Genève nous fait une belle surprise. En effet,  le palace genevois a invité le fameux Café Saucher jusqu’au 17 novembre pour nous emmener à Vienne le temps d’un chocolat chaud et d’une grosse part de son célèbre gâteau au chocolat! J’y ai donc été en début de semaine et cela m’a enchantée, car si je connaissais la Maison Sacher de nom, je n’avais jamais gouté ses spécialités et c’était sur ma to-do list! Lire la suite

Shampouiner au quotidien!

Shampoing sublimateur « 5 Sens »
de Furterer

Je sais, c’est mal, mais je me lave les cheveux tous les jours! C’est mal, mal, mal, mais mes cheveux sont très fins, donc graisses rapidement et comme je vais souvent à la piscine ou à la salle de sport, je n’ai vraiment pas le choix. Sinon, c’est vraiment cracra! Et on n’aime pas cela! Il me faut donc un shampoing tout doux, prévu pour les lavages fréquents. J’ai découvert il y a peu de temps le shampoing de Furterer: 5 Sens. Lire la suite

Allez diner chez Tierry Marx!

Restaurant le Camélia

Etant de passage à Paris en début de semaine, j’en ai profité pour emmener tous mes petits journalistes au restaurant de Thierry Marx, le Camélia. Quitte à voyager, autant en profiter pour découvrir les adresses qui me font rêver. Le Camélia propose une cuisine française traditionnelle. Attention, il ne s’agit pas du restaurant gastronomique du chef. Cela veut dire que tout est très soigné et délicieux mais qu’il est abordable pour tout le monde (Les entrées sont entre 19 et 24 euros et les plats entre 30 et 44 euros). Ce restaurant se trouve au cœur du Mandarin Oriental de Paris et offre un décor très moderne et sympathique – très lumineux aussi, ce qui est parfait pour les photos. Lundi soir, il n’y avait personne d’autres que nous et ce fut particulièrement agréable, car très calme et propice aux discussions! Lire la suite

La routine, ennemi mortel!

L’Embarras du Choix
de Laure Manel

Ce soir, je vous parle d’un livre qui m’a été offert par les Editions Michel Lafon. Le prologue débute avec une jeune Emma, le jour de son mariage, au moment où le prêtre lui demande si elle veut prendre pour époux Julien. Et là… c’est le blanc et c ‘est là que l’histoire commence. En réalité, cette histoire commence trois fois: une fois au bout de 4 ans de mariage, une fois au bout de 13 ans de mariage et une fois au bout de 24 ans de mariage, sans que ces trois histoires soient liées. A chaque fois, Emma est entrée dans une routine et une tentation vient menacer son couple. Lire la suite