Une histoire de poisons!

La Petite Boutique aux Poisons
de Sarah Penner

Happy Lazy Sunday! Avec le temps tout caca boudin dehors, c’est une journée à dédier à un bon livre. J’ai terminé hier « La petite boutique aux poisons » de Sarah Penner et, comme je l’ai apprécié, je souhaitais vous en parler.
Tout commence de nos jours lorsque Caroline qui s’apprête à s’envoler pour Londres pour célébrer ses 10 ans de mariage découvre l’infidélité de son mari. Dépitée, elle décide d’entreprendre ce voyage toute seule et en découvrant la ville, elle participe à une session de mudlarking – une fouille dans la boue des rives de la Tamise pour y découvrir des trésors du passé. Elle y trouve une petite fiole et elle se lance à la découverte de son histoire qui nous projette deux siècles plus tôt dans la boutique de Nella.Apothicaire, mais surtout une autre femme trompée qui dédie sa vie à châtier les hommes violents – peu importe la forme de violence. Belladone, arsenic, ellébore: les formules sont nombreuses mais le résultat fatal est toujours le même.
Caroline va donc suivre la trace de Nella pour découvrir sa vie et ce qui lui est arrivée. Deux destinées qui ont subi la même trahison à deux siècles d’intervalle, mais qui ne choisiront pas les mêmes remèdes pour s’en remettre. Une choisira la vengeance et la colère et s’empoisonnera elle-même de tant d’amertume, tandis que l’autre choisira de s’élever et de se réaliser. 
Une lecture très intéressante sur les choix et les renonciations que nous faisons pour nous et pour les autres et les conséquences qui finissent toujours pas arriver. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.