Barbara Cartland 2.0

Les Chroniques de Bridgerton
Tome 1 : Daphné

Vous n’allez pas le croire, vous qui vivez dans le monde moderne, mais je n’ai pas Netflix. Je ne regarde pas beaucoup la télévision (parce que je lis beaucoup forcément) et, du coup, je ne ressens pas le besoin ou l’envie de regarder des séries en rafale. Mais si je n’ai pas Netflix, cela ne veut pas dire que je ne sais pas ce qui s’y passe et on m’a beaucoup parlé du beau Duc de la Chronique de Bridgeton. Alors, comme le livre était disponible, je m’y suis donc plongée. Qu’elle ne fut pas ma surprise de lire que le beau duc était blond aux yeux bleus de glace. Vous l’avez compris, la série s’est inspirée de façon très libre du livre et s’en est bien éloignée. Peu importe, j’ai passé un super moment avec ce premier tome – je vous parlerai du second tome qui se trouve dans le même livre prochainement. Tout débute avec Daphné, la 4e enfant de Lady Bridgerton, qui a fait son entrée dans le monde l’année précédente et débute sa deuxième saison. Il faut donc absolument qu’elle trouve un mari si elle veut préserver sa réputation. Problème: elle a 3 grands frères, un brin effrayant, qui font fuir les prétendants. Alors elle fait tapisserie, alors qu’elle n’a rien d’un laideron, et attend que les bals passent. C’est à ce moment que le beau duc de Hasting décide de revenir vivre en Angleterre, mais à son grand désarroi, toutes les mères en quête d’un beau parti pour leurs jeunes premières se jettent sur lui. Daphné et le Duc font donc un pacte: il fera semblant de la courtiser pour la rendre plus intéressante auprès des autres hommes et lui aura la paix.
Mais, bien sûr, cela ne se passe pas aussi facilement puisque les deux jeunes gens vont vite développer des sentiments. Seulement le beau duc s’est promis de ne jamais se marier et de surtout ne jamais avoir d’enfant…
Je n’en dis pas plus, mais sincèrement, j’ai passé un chouette moment avec cette histoire qui est vraiment une approche 2.0 de Barbara Cartland – mais bon… j’ai lu beaucoup de livres de la Dame en rose donc cela ne m’a pas déplu. Une lecture pour les romantiques, une lecture feel-good avec la juste dose de mièvrerie. Exactement ce qu’il me fallait ce week-end! Je me réjouis de lire le second tome, mais je vais attendre un peu pour m’y attaquer. Les bonnes choses se font désirer!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.