Le retour de J.K. Rowling

L’Ickabog
de J.K. Rowling

Vous le savez tous, je suis une fan inconditionnelle de Harry Potter et donc forcément de J.K. Rowling. Je suis tellement admirative devant l’univers qu’elle a créé, mais parfois, je me demande ce que je peux être la vie d’une personne qui a réalisé l’œuvre de sa vie. En effet, quoiqu’elle fasse, ce sera toujours comparé à Harry Potter et ce ne sera jamais aussi bien. Cela doit être bien dur, et je trouve super courageux qu’elle poursuive son bout de chemin littéraire! Ainsi donc cette année, pendant le confinement, J.K. Rowling a ressorti de son grenier un manuscrit qu’elle avait commencé à rédiger en même temps que Harry Potter: L’Ickabog. Alors ne cherchez pas de magie, de baguette ou de strangulos, vous n’en trouverez pas! Ce texte est complètement différent et nous emmène à Cornucopia, un royaume où tout le monde est heureux et où personne ne manque de rien. Il est gouverné par le roi Fred sans Effroi et tout va au mieux dans le meilleur des mondes jusqu’au jour où un berger des plaines du nord vient annoncer qu’un monstre, supposé mythologique, l’Ickabog, est bien vivant et a mangé son chien. Fred sans Effroi décide donc de mener une expédition pour aller tuer ce monstre qui menace sa contrée. Ce fut le dernier jour de bonheur de Cornucopia, car durant cette croisade, un accident eut lieu et le bon commandant de l’armée fut tuer par mégarde par un coup de fusil. Mais les conseillers corrompus du roi en profitèrent pour accuser l’Ickabog et pour effrayer le roi et la population. L’histoire débute ainsi et les conseillers vont peu à peu prendre le contrôle du pays, l’appauvrir et retirer le sourire de chaque visage.
Il faudra attendre quelques années pour que des adolescents, victimes de cette nouvelle société, décident de reprendre les choses en main mais… il est temps pour moi de m’arrêter et de vous laisser découvrir la fin et surtout ce qu’il en est de l’Ickabog.
Ce roman s’adresse définitivement à des enfants et il est écrit sur le même ton que le premier tome d’Harry Potter avec des personnages qui sont presque de caricatures, mais c’est bien mené. Il aborde deux thèmes importants: la tolérance face à l’inconnu et à la différence. En effet, les monstres ne sont pas toujours où l’on croit. Et la seconde est la corruption du monde politique qui entraine des abus de pouvoir, de la corruption, de la terreur… le roman montre comment cela se met en place dans une société pérenne et qu’il est important de garder son intégrité et son sens critique. Ce sont deux belles leçons à transmettre aux plus petits (et aux plus grands qui ne l’ont pas encore intégré). J’ai aussi beaucoup apprécié le concours d’illustrations qui a été organisé pendant le confinement et qui retrace chaque chapitre par un beau dessin réalisé par des enfants aux quatre coins du monde.
Un roman sympathique – même si moins bien que Harry Potter, bien sûr – qui se trouvera une jolie petite place sous votre sapin.

2 réflexions sur “Le retour de J.K. Rowling

  1. J’hésitais à le lire. Le début me paraissait un peu trop stéréotypé. Je n’ai pas aimé la fin de Harry Potter façon « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Elle m’a semblé bâclée et pas du tout en harmonie avec le reste de l’histoire. Le début de L’Ickabog à la « Il était une fois » ne m’inspire guère. En revanche votre chronique attisé ma curiosité. Je vais peut-être me forcer un peu finalement.

    Et si vous aimez Harry Potter je ne peux que vous conseiller Charlie Bone, Gardiens des cités perdues, Nevermoor, Archie Greene, Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel, Perçu Jackson, Winterhouse Hôtel, Les Entremondes, Magic Charly, etc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.