Pour ne pas oublier!

Retour à Birkenau
de Ginette Kolinka

Samedi passé, je me suis assise pour le déjeuner devant une marmite de moules pour commencer ce livre, Retour à Birkenau de Ginette Kolinka, et deux heures plus tard, je le refermais, n’ayant pu arrêter ma lecture avant les derniers mots de cette survivante du camp de Birkenau. En effet, le 13 mars 1944, Ginette Kolinka est arrêtée à Paris avec son père, son frère et son neveu, à la suite d’une dénonciation. Incarcérée à Avignon, elle sera transférée à Drancy, puis à Birkenau où son frère et son père seront gazés. A travers ces 90 pages, Ginette Kolinka raconte les quelques mois qu’elle a passés dans le camp des femmes. Ce récit est à la fois diffus, car elle perd rapidement le rapport au temps, et extrêmement crû de part les anecdotes qu’elle a vécues et qui ont marquées son quotidien. Elle quittera ensuite Birkenau pour Bergen-Belsen où elle contractera le typhus peut avant la libération du camps. Elle sera ensuite rapatriée à Lyon pour retrouver sa famille qui n’avaient pas été arrêtée. Lorsqu’elle le retrouve, elle pèse 26kg et arrive d’un monde innommable et indescriptible. Le décalage est tel que pendant 40 ans, elle gardera le silence pour « ne pas ennuyer les gens ». Cette survivante nous livre dans ce petit livre son récit, le récit d’une survivante et son histoire devrait nous rappeler qu’il ne faut pas oublier. Jamais. Le récit a une temporalité un peu bousculée, car il ne suit pas un schéma narratif linéaire, mais fait des bons dans le temps au fil des souvenirs de la femme de 95 ans. C’est un récit qui ne s’apitoie pas, mais qui est impitoyable dans sa réalité. Il permet de relativiser ses petits soucis et de vouloir preuves encore plus d’empathie et de bienveillance pour les autres, en particuliers en ces temps troublés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.