Une lecture tout en douceur!

Dans le murmure
des feuilles qui dansent
de Agnès Ledig

L’autre jour, en plein déménagement, je me suis rendue compte que toute ma pile de livres à lire se trouvait dans l’autre appartement et que je n’avais plus rien à lire. La panique, les amis! Je me suis donc arrêtée en vitesse à la Coop avant la fermeture et j’ai fureté à la recherche de mon bonheur. J’ai crû ne pas y parvenir, mais finalement je suis tombée sur un livre d’Agnès Ledig. Je ne connaissais pas cette auteure, mais on me l’avait chaudement recommandée, j’ai donc acheté « Dans les murmures des feuilles qui dansent ». Ce livre mêle deux histoires. Celle d’Anaëlle, une jeune femme dont le destin a été bouleversée par un accident de la route. Elle y a perdu une jambe, ses projets et beaucoup de confiance en elle. Elle se reconstruit doucement en écrivant un livre. Pour ce faire, elle va demander des conseils à un procureur. De ce premier échange va se construire une véritable romance épistolaire. Le problème, c’est que ce procureur est marié et que cette correspondance prend une ampleur qu’il n’avait pas prévue. Peut-on tomber amoureux à travers des lettres? Peut-on tout quitter pour une passion épistolaire? C’est la thématique de ce premier destin.
Le deuxième est celui de Thomas. Il est menuisier, mais il est surtout le très grand frère de Simon qui souffre d’une leucémie. Thomas est charge du chantier d’Anaëlle. Il l’aide à aménager sa maison. Et lui qui a perdu des bouts de doigts dans son travail et qui met son cœur en danger pour son frère comprend bien le combat de la jeune fille qui tente de se relever. Ses deux âmes se comprennent et mènent un combat contre la fatalité.
Je ne vous en dis pas plus et il vous faudra lire la suite pour connaître la fin, mais je peux vous dire que ce roman est écrit avec beaucoup de douceur et de tendresse. J’ai crû comprendre que l’auteure s’inspirait d’une situation qui était sienne pour la leucémie d’un enfant. Elle utilise donc des mots très poétique pour décrire la pire situation qu’un parent puisse connaitre. Les deux histoires évoluent sans vraiment s’entremêler et c’est très intéressant, car les deux sont captivantes. Les chutes ne sont pas forcément celles que l’on attendait, mais c’est un très beau livre et je vous le recommande. Un livre parfait pour un weekend douillet sous une grosse couverture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.