Les beautés de l’Autralie!

Les Fleurs Sauvages
de Holly Ringland

J’ai choisi ce joli livre un peu par hasard en ce début d’année. Son titre et sa couverture me parlaient! Je me suis donc lancée dans cette douce lecture qui m’a projeté en Australie avec sa merveilleuse faune et sa surprenante flore. Ce choix fut un hasard mais avec ce qui se passe à l’heure actuellement sur ce continent aux proies des flammes, je me suis dit que cette lecture était pertinente. Je suis donc entrée dans le monde d’Alice qui a l’âge de 9 ans perd ses parents dans un incendie et va vivre avec sa grand-mère June. Alice ne connait pas son aieule car son père, colérique et très violent, a coupé les ponts avant sa naissance. C’est donc un nouvel univers qu’elle découvre, car elle quitte les plages australiennes pour s’installer dans les terres où June possède une ferme horticole. Cette dernière cultive les espèces sauvages d’Australie et en fait le commerce.

Traumatisée, Alice va d’abord devoir faire son deuil. June va lui apprendre le langage des fleurs. Chaque fleur a une signification et transmet un message. Une fleur pour une étape de vie. Ainsi on passe plusieurs tranches d’âges d’Alice pour arriver à l’âge adulte. Avec le temps, cette dernière va s’intégrer dans ce nouveau monde, mais ignore tout de son passé, de ses ancêtres et même de son père. Elle ignore pourquoi il a fui le domaine familiale. June néanmoins refuse de lui donner des réponses. Elle se terre dans l’alcool et surprotège sa petite-fille, en particulier des hommes, pour qu’elle échappe à une « malédiction » qui touche les femmes de sa famille. Mais sans parler de malédiction, on peut dire que l’histoire se répète souvent, en particulier, lorsqu’on cherche trop à la fuir. Alice va donc aller au bout de sa quête pour découvrir qui elle est.
Ce livre est très doux. C’est presqu’un livre de vacances d’été qui nous transporte sous le soleil brûlant d’Australie où le rythme est indolent. Il m’a rappelé mon bref voyage en Autralie et combien ce pays en merveilleux et riche de sa faune et de sa flore. Tout y est différent et tout y précieux et c’est d’autant plus triste de lire tout cela avec les malheurs qui touchent ce continent. Néanmoins cette lecture est très plaisante, en particulier l’enfance d’Alice. Il n’y a pas un gros suspens, mais c’est un texte relaxant et poétique. Je l’ai beaucoup apprécié et je lirai assurément les prochains textes de cette auteure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.