L’esprit de Noël au théâtre!

Un Conte de Noël
de Charles Dickens

Hier soir, j’ai eu la chance d’être invitée à la première du spectacle « Un Conte de Noël » de Charles Dickens. Si ce texte ultra-connu date de 1843, il a été mis au goût du jour en un spectacle dynamique et musicale grâce à la mise en scène de Claude-Inga Barbey. On en ressort avec un beau sourire sur le visage et du baume au cœur! On y retrouve les valeurs de Noël et cela fait du bien. Je vous raconte donc cette expérience!

Le texte de Dickens nous renvoie donc en 1843 et dénonce les injustices sociales (déjà), démontre la forte stratification sociale (encore) et le fait que les richesses sont mal réparties (toujours). C’est un texte qui convient à toutes les époques et donc aussi à la nôtre. Si ce texte se veut dénonciateur, il est aussi perçu comme une ode à Noël et à ses vertus: La bienveillance, la charité, le partage, le pardon et la générosité. Il y a donc plusieurs clés de lecture pour ce texte, mais aujourd’hui, je pense que nous allons nous concentrer sur la seconde et entrer dans l’univers de Ebenezer Scrooge, usurier et gros radin de son état. S’il est odieux au quotidien, il l’est encore plus à Noël qu’il considère comme une fête qui dilapide l’argent et le temps (qui somme toute est aussi de l’argent). Sa vie se déroule ainsi dans l’argent et la solitude, détesté de tous, jusqu’au jour où son défunt associé lui rend visite pendant la nuit pour lui annoncer la visite de trois esprits la nuit de Noël. Le premier, le fantôme des Noël passés le fait voyager dans son enfance et nous montre les raisons et les choix qu’il a fait pour devenir un acariâtre. Scrooge se rappelle et est ému. Le fantôme du Noël présent lui montre une réalité qu’il ne connait pas en l’emmenant chez son neveu, qui travaille pour lui. Ce dernier vit dans une grande misère avec un petit malade. Scrooge se rend compte que sa radinerie fait du mal et qu’il n’en tire rien de positif. Il voit aussi que l’amour ne coûte rien et apporte du bonheur. Cette valeur lui est inconnue. Enfin le fantôme des Noël futurs, la mort, vient également et lui montre l’avenir, un avenir méprisable et terrifiant!  Il assiste à sa propre mort, délaissé et détesté de tous. Bouleversé par ces trois visites, Scrooge est reconnaissant de se réveiller au matin et de pouvoir se repentir et racheter ses fautes. Personnellement, je connaissais déjà le texte de Dickens, car j’avait lu le livre, et j’étais curieuse de voir la mise en scène de ce texte. Je l’ai trouvée très réussie et très astucieuse. Je suis très sensible au décor au théâtre et celui-ci m’a comblée. J’y ai vu beaucoup de beauté et de magie. De façon, un peu surprenante, la metteuse en scène a décidé d’y intégrer un peu de  musique. En ce qui me concerne, ce n’était pas nécessaire, même si je comprends que le côté musical rend la pièce plus abordable pour les petits (qui sont les bienvenus dès 8 ans) et nous permet mieux entrer dans l’esprit de Noel. Néanmoins, à mon sens, cela apporte un caractère anachronique à la pièce – surtout le petit numéro de claquettes sorti de nul part… Pas dérangeant, mais surprenant car il me semble qu’il y a une véritable volonté de restituer l’atmosphère victorienne, tant au niveau des décors que des costumes. En finalité, j’ai passé un super moment! J’ai eu beaucoup de plaisir à redécouvrir ce texte qui a été adapté avec une jolie touche d’humour! C’est un texte qui fait du bien avant les fêtes (et après le Black Friday) car il resitue ce qui est important. C’est un texte propice à être partagé avec ceux que l’on aime et je ne peux que vous recommander d’aller le voir. Vous ne le regretterez pas! C’est aussi l’occasion d’aller au théâtre (et moi, je mets d’ores et déjà dans mes résolutions 2020 d’y aller plus).

Informations pratiques
Site Internet: https://theatredecarouge.ch/saison/piece/un-conte-de-noel/63/
Adresse: La Cuisine, Rue Baylon 2 à Carouge
Date: du 3 au 22 décembre 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.