Un roman venu du Nord!

Sott
de Ragnar Jonasson

Ce soir, je vous parle du dernier roman de Ragnar Jonasson qui m’a été envoyé par France Loisirs. J’ai déjà lu quelques romans de cet auteur et je suis toujours frappée par la noirceur de son écriture. Comme si le manque de soleil l’avait imprégné et que cela transpirait dans son écriture. Si cette écriture est sombre, j’ai néanmoins été accrochée dès les premières pages. Ce n’est pas un texte anxiogène, mais on y croise une multitude de personnages, tous tristes, tous frappés par le malheur, dont les chemins vont se croiser pour raconter l’histoire Sott.  

L’histoire commence donc à Siglufjördur, où l’inspecteur Ari Thor est contacté pour enquêter sur un meurtre qui s’est passé un demi-siècle auparavant. Hedinn vient le voir pour résoudre le mystère qui flotte autour de sa famille. Sur une vieille photo, on peut voir sa mère, son père, sa tante et un homme inconnu qui tient un bébé, qui doit être Hedinn. Son oncle prend sûrement la photo. Ils se trouvent tous dans un village isolé par les montagnes, loin de la civilisation et l’ambiance semble être extrêmement tendue.
Peu de temps après, sa tante va mourir, empoisonnée. La version officielle raconte que la femme a confondu le sucre et la mort au rat. Est-ce vraiment possible? Et le jeune inconnu de la photo, que personne ne peut identifier, a disparu. Que s’est-il passé là-bas?
Pour résoudre cette affaire, Ari Thor va nouer des liens avec une journaliste de Reykjavík, qui enquête sur le meurtre dans d’un junkie qui a été écrasé et de la disparition d’un enfant en bas âge.
Les réponses sont sûr bien sombres et la résolution de ces mystères ne se dévoile que dans les dernières pages. Si j’avais quelques pistes pour les élucider, j’étais pourtant loin d’avoir tout compris. Ce livre est bien mené, mais je n’ai pas trouvé très pertinent le lien entre les deux enquêtes. Je n’ai pas compris où l’auteur voulait nous emmener. Une seule histoire aurait suffit à mon avis. En finalité,  j’ai eu moins de plaisir à lire ce livre que celui de cet été: La Dame de Reykjavík, mais tout de même passé un moment agréable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.