Car tout est possible, même l’impossible!

Le Retour de Mary Poppins

Hier soir, nous sommes allés découvrir le Retour de Mary Poppins! C’était un film que j’avais inscrit il y a quelques mois déjà dans mon petit cahier. En effet, j’ai un petit cahier qui me suit partout et où je note tout ce que je dois découvrir, lire, visiter pour ne rien oublier! Ce film semblait une activité parfaite pour ces petites vacances et nous avons beaucoup apprécié!

Première chose, il ne faut pas y aller avec la première version en tête. Plus de 50 ans après le premier film qu’on a vu et revu, je pense qu’il est vraiment très difficile de s’attaquer à un film pareil qui a marqué les générations. Parce que Julie Andrews sera toujours Julie Andrews ( et qui a d’ailleurs refusé de participer à ce film, ce qui est vraiment dommage, car la Jane de l’époque et Bert si, et je trouve cela vraiment génial et très beau) et que son visage incarne pour beaucoup Mary Poppins. Mais je dois dire qu’après quelques minutes de film, le visage d’Emily Blunt prend très bien la relève et elle n’a pas essayé de remplacer Julie Andrews, non elle incarne Mary Poppins selon la vision qu’elle a des livres. Mary Poppins revient chez les Banks, durant les grandes dépressions des années 30. Mickael, veuf, vit dans la maison familiale avec ses trois enfants. Trois enfants très sages et très indépendants qui vivent à distance de leur papa qui croule sous les soucis d’argent. En effet, ayant pris une hypothèque, il a 5 jours pour retrouver un document égaré s’il ne veut pas être expulsé. Le méchant banquier qui menace de les expulser étant Colin Firth. C’est très intéressant de le voir jouer le méchant, car je crois que je ne l’ai que vu dans des rôles de gentil. Mary Poppins arrive donc en cerf-volant et vient apporter beaucoup d’amour et de bienveillance à toutes ces personnes. La séance de rangement est remplacé par le bain, le saut dans le dessin sur le sol par le saut dans le vase et la danse des ramoneurs par celle des allumeurs de lampes. Il y a beaucoup de ressemblances entre les deux films et de clins d’œil à la première version, mais les deux histoires sont bien distinctes et cette nouvelle aventure est plus touchante, car les enjeux sont plus lourds.

J’ai trouvé que tous les acteurs étaient magnifiques, les enfants incroyables, les décors magiques et je veux toutes les robes de Mary Poppins! Enfin, un film avec une multitude d’acteurs dont je suis super fan comme Colin Firth, mais aussi Meryl Streep ou encore Angela Lansbury. Je suis tellement admirative devant cette grande dame qui a 91 ans est encore tellement belle, pleine de charme et d’humour. Je suis super fan de cette grande dame (Jessica Fletcher, l’Apprentie Sorcière, la théière dans la Belle et la Bête). Il n’était pas question de rater son dernier film, même s’il a fallu attendre la toute fin du film pour la voir! Comme je vous le disais plus haut, Dick Van Dyke a aussi joué dans ce film (Bert dans le premier) et nous fait un pas de danse mémorable pour un homme de plus 90 ans! 

Bref, un très joli film à voir en famille que je vous recommande. J’ai passé un super moment. Personnellement, je l’ai vu en français, mais il faut absolument que je le revoir en anglais pour découvrir les chansons en vo, chansons qui sont sympathiques, mais qui ne marqueront pas l’histoire comme celles du premier. A film à découvrir sans hésitation.

Une réflexion sur “Car tout est possible, même l’impossible!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.