Lire les doigts de pieds en éventail!

Songe à la douceur
de Clémentine Beauvais

 

Cette semaine, je ne prévois rien, à part me détendre, m’émerveiller et surtout boulotter un tas de bouquin! En ce moment, je tiens le rythme assez soutenu. Boulimique de livres, vous dis-je! Quel bonheur de pouvoir s’adonner à la lecture sans se restreindre. Ce week-end, j’ai lu « Songe à la Douceur ». Un bien joli livre, dont je souhaite vous parler aujourd’hui. 

Songe à la Douceur raconte la seconde rencontre d’Eugène et de Tatiana. Seconde, car la première s’était faite dix ans plus tôt quand il avait 17 ans et elle 14 ans. Quand on a 17 ans, il semble impossible d’accepter d’aimer un bébé de 14 ans. Cette seconde rencontre dans le métro ravive immédiatement cet amour en suspend depuis 10 ans, mais un amour qui repose sur un drame, dont je ne vous parlerai pas aujourd’hui. Il vous faudra boulotter également ce livre pour résoudre ce mystère et pour savoir si ce livre aura un happy end ou pas.

Si ce roman est plaisant, ce qui est le rend vraiment sympathique, c’est qu’il est écrit en vers avec une mise en page très farfelue qui s’adapte aux péripéties du roman. Si j’ai passé un moment vraiment agréable, j’ai trouvé la chute un brin décevante, mais il faut dire aussi que le roman avait positionné mes attentes très hautes. Un moment très sympathique quand même! A lire sans retenu pendant les vacances!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.