L’après-guerre de Mengele

La Disparition de Josef Mengele
de Olivier Guez

Josef Mengele est, je pense, l’un des noms les plus célèbres liés à la Seconde Guerre Mondiale et à la Shoah. Il était le médecin le plus redouté d’Auschwitz, car il sélectionnait les « aptes » aux travaux des camps et ceux qui partaient aux chambres à gaz. L’histoire retient aussi son nom pour ses nombreuses expériences sur des cobayes humains, en particulier sur les jumeaux. On le nommait aussi l’ange de la mort. Ce livre retrace son parcours mais après cette période, durant sa fuite à travers l’Amérique du Sud. Je dois avouer que je ne m’étais jamais penchée sur le sujet de l’après-guerre et on découvre comment les nazies étaient accueillis en Argentine dans un gouvernement qui leur était très favorable.
Ce texte romance cette partie de la vie de Mengele et nous raconte ses angoisses, ses sautes d’humeur, sa nostalgie du nazisme… On y découvre qu’il a épousé en seconde noce la veuve de son frère qu’il détestait. A aucun moment, ce livre n’encourage une sympathie pour ce personnage sinistre qui a, jusqu’au bout, pensé qu’il avait fait ce qu’il fallait pour son pays et qui n’a jamais fait face à ses actes.
Je ne peux pas dire que j’ai aimé lire ce livre, mais je l’ai trouvé très instructif et j’en ressors avec de nouvelles connaissances.

Une réflexion sur “L’après-guerre de Mengele

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.