Pour partir du bon pied!

Crème pour les pieds
de L’Occitane en Provence

Cette année, je m’engage à mieux prendre soin de mes pieds et à ne pas les laisser ressembler à ceux de Quasimodo! Mais… diantre, que cela m’irrite de poncer, râper, crémer pour qu’ils soient soignés et tout doux! Et ça ne s’arrête jamais! Tout cela m’ennuie prodigieusement! Alors pour me motiver, je vais commencer par mettre de la crème chaque soir sur mes petons et j’ai choisi une crème bien riche, celle de l’Occitane en Provence. 

Cette crème est particulièrement riche en beurre de karité, puisqu’elle en contient 15%, mais elle possède aussi des actifs naturels apaisants comme l’arnica et de l’huile essentielle de lavande. Ces ingrédients sont très efficaces pour les pieds abîmés. Cette crème les réhydrate tout en douceur avec une fragrance qui nous envoie dans le sud le temps d’un petit massage bien agréable.

De plus, j’aime le packaging tout en aluminium de l’Occitane. J’ai l’impression que ce tube un peu rétro n’enferme que des bonnes choses. Tout cela me semble plus naturel, même si ce n’est sûrement qu’un leurre, mais cela me plait! J’aime vraiment beaucoup cette marque qui me fait voyager au pays de cigales à chaque fois que j’utilise l’un de ses produits. Autant choisir des produits que l’on aime si on a espoir de tenir ses bonnes résolutions!

Informations pratiques
Site Internet: ch.loccitane.com/
Prix: 29.90 CHF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.