Rire de l’histoire!

La Cuisinière d’Himmler
de Franz-Olivier Giesbert

Je me suis lancée dans cette lecture grâce à une recommandation sur Instagram. Je ne savais pas trop où je mettais les pieds, ou plutôt les yeux, et c’est vraiment le cas de le dire. Cette histoire est complètement loufoque. Elle raconte la vie de Rose, centenaire, qui décide de poser ses mémoires sur le papier. Elle a tout vécu: le génocide d’Arménie, l’esclavage sexuel, la 2e Guerre Mondiale, le veuvage, la révolution chinoise et d’autres péripéties.

Rose traverse toutes ces épreuves avec comme devise: la vengeance est un plat qui se mange froid! Pour supporter les souffrances que la vie lui impose, elle punira ceux qui ont du mal aux siens ou à elle-même avant de poursuivre son chemin.

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur qui est très incisif et piquant. L’histoire est basée sur de solides sources historiques et nous promène d’un événement historique à l’autre. Néanmoins, à force de tout vivre, la vie de Rose s’éparpille un peu et j’ai un peu moins accroché sur dernier tiers du roman. Malgré ce petit bémol, j’ai passé un moment très sympathique avec ce roman et je vous le recommande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s