J’ai trouvé le paradis!

Chocolaterie Tristan

la-bulle-de-vero-tristan-10

Le week-end passé, j’ai pris ma petite voiture et je m’en suis allée à Bougy-Villars pour découvrir le chocolatier Tristan. Je ne travaille pas très loin, mais en réalité, c’est grâce à un ami qui me chantait les louanges de ce chocolatier que j’ai eu envie de le rencontrer.

la-bulle-de-vero-tristan

Ce monsieur souriant, c’est Tristan et il m’a reçue pendant plus d’une heure dans son laboratoire pour me parler de la pluie, du beau temps et un peu de chocolat aussi!

la-bulle-de-vero-tristan-2

Ce chocolatier ne parle pas tellement de lui, mais plutôt du bonheur de pouvoir travailler pour ses amis qui passent lui dire un bonjour gourmand, les yeux plein d’étoiles en perspective de quelques douceurs. Pour parler de son parcours, je me réfère donc à son site qui me donne quelques pistes. Tristan Carbanatto fait son apprentissage chez le confiseur rollois Boccard, puis travaille auprès des plus grands comme Rohr, chocolatier à Genève, ou l’iconique Frédy Girardet à Crissier. A la suite de ces expériences, il décide de se mettre à son compte en 1998.

la-bulle-de-vero-tristan-9

L’histoire étant posée, je me suis retrouvée dans une jolie petite arcade qui était aussi agitée qu’une fourmilière. J’ai même eu de la peine à m’annoncer. Rien de très grave: j’en ai profité pour prendre quelques photos et goûter le chocolat en dégustation qui n’attendait que moi!

la-bulle-de-vero-tristan-3

J’en savais donc davantage sur mon sujet avant de l’aborder avec le chef.

la-bulle-de-vero-tristan-7

Puis je suis passée en laboratoire et la discussion a commencé. Un échange sans queue, ni tête, interrompu régulièrement par une tête qui venant saluer Tristan. Une discussion sympathique et détendue! Tristan me dévoile donc sa passion: le chocolat. L’important, c’est de travailler avec des belles matières, des ingrédients de qualité, d’être créatif et de se servir de ce que la nature nous a donné. Tous ses fournisseurs sont ses potes. Un ami lui rapporte du thé vert du japon, Patrick au Ghana lui fournit de la noix de coco, la vanille s’en vient de Madagascar, les pistaches de Sicile, les fèves d’Equateur et du Ghana… Ce laboratoire est une invitation à tour du monde olfactif et gustatif!

la-bulle-de-vero-tristan-4

Sa spécialité, c’est la feuillantine! Comme vous pouvez le voir sur la photo, il s’agit qu’une feuille très fine de chocolat. Personnellement, je trouve cela parfait! Un petit morceau, tout léger, pour se faire plaisir! C’est aussi l’occasion de goûter différents chocolats sans être écœurée!

la-bulle-de-vero-tristan-5

Dans cette boutique, le chocolat se décline de toutes les couleurs du blanc au noir et de se parfumer avec les parfums les plus classiques comme la vanille ou les plus fous comme la réglisse ou encore le thé vert!

la-bulle-de-vero-tristan

Et si le chocolat ne vous appelle pas, il y a plein d’autres douceurs pour vous séduire! Je suis quasiment certaine qu’une fois montée sur le colline de Tristan, vous aurez de la peine à en descendre sans un petit souvenir!

Informations pratiques
Site Internet: https://www.chocolatier-tristan.ch/
Prix: env. 11.- CHF/100 gr.
Adresse: Tristan Chocolatier, 1172 Bougy-Villars

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s